portage-salarial-conseil-mission
portage salarial mission

Portage salarial : tout ce que vous devriez faire pour rechercher (et trouver !) une mission par vous-même

Une société de portage n’est pas une ESN. Et même si elle aide le consultant dans ses recherches, elle n’est pas obligée de lui trouver une mission. Pour mettre toutes les chances de votre côté, F2i vous donne aujourd’hui quelques astuces pour décrocher le Saint Graal ! Suivez le guide.

Un CV précis, complet et à jour

1/ Les recruteurs et chasseurs de têtes qui parcourent les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn ou Viadeo apprécient les profils correctement renseignés. Ils ont besoin d’un contenu pertinent afin de se faire une idée très précise de qui vous êtes afin de vous proposer des missions en adéquation avec vos compétences. Ne négligez donc surtout pas votre présentation sur ces réseaux qui constituent de réels canaux d’acquisition.

→ Le conseil en + : L’utilisation de mots-clés et d’une photo de profil permettent d’être facilement repéré dans la masse et de se différencier.

2/ Sur les plateformes de mise en relation, il importe de soigner votre image et de tenir compte des commentaires émis à votre égard. L’un des aspects les plus communs à de nombreuses plateformes dédiées aux freelances est la mise à jour de sa disponibilité. La plupart d’entre elles en réclament la mise à jour régulière. Cette information est précieuse, pour ne pas dire primordiale, car elle permet aux clients de visualiser qui sont les freelances prêts à intervenir immédiatement. Grâce à internet, il est facile d’accéder aux nombreuses offres de missions. Les plateformes ou les sites de freelances sont un excellent moyen d’obtenir des contacts et des contrats. Les sites d’offres d’emploi proposent un large choix de missions.

→ Le conseil en + : Tenir vos différentes plateformes de recherche d’opportunités à jour pour que la personne qui souhaite vous joindre soit au courant de l’avancement de votre situation.

3/ Aujourd’hui, les plateformes disposent d’un algorithme qui permet aux donneurs d’ordre de voir les profils qui correspondent le mieux à leur recherche. Plus votre profil est complet et intègre de nombreuses compétences, plus vous aurez de chances de correspondre automatiquement avec l’un des besoins déposés sur l’une des plateformes. Vous comprenez donc l’importance de ne faire l’impasse sur aucun détail de vos expériences passées !

→ Le conseil en + : Aujourd’hui, et quel que soit le domaine d’ailleurs, les avis sont indispensables ! Demandez toujours à vos clients de laisser un commentaire sur votre profil une fois la mission réalisée. Les commentaires positifs pousseront d’autres recruteurs à vous faire confiance.

Un site ou un blog, mais toujours inspiré

1/ Il est important de travailler votre personal branding. Dans ce contexte de crise sanitaire, nous avons plus de temps. Profitez-en pour développer un site internet qui va mettre en avant vos services, votre expertise, ou encore les témoignages de vos clients… et tout ce que ! Si vous possédez déjà un site vitrine, c’est le moment de l’optimiser. Mettez en place un outil d’analytics pour comprendre d’où viennent vos visiteurs qui convertissent. Et appliquez-vous à travailler encore davantage les pages identifiées comme génératrices de transformation.

→ Le conseil en + : Avoir un site regroupant vos « Highlight » et votre « historique » de carrière peut être très pertinent avec, toujours, l’objectif de vous démarquer.

2/ Vous pouvez également développer un blog. Ce format attire les clients, mais attention : il ne doit pas être une simple annonce publicitaire ! Un blog efficace doit être intéressant, bien écrit, avoir une ligne conductrice, être mis à jour régulièrement et tout en gardant à l’esprit les règles du référencement. Vous devrez veiller à bien cerner votre lecteur et ses centres d’intérêt, ainsi que les sujets que vous désirez aborder. Vous pouvez également écrire des articles en qualité d’expert sur les blogs d’autres professionnels dont les compétences sont complémentaires aux vôtres. Vous gagnerez ainsi en visibilité et acquerrez la confiance de vos clients potentiels.

→ Le conseil en + : Un blog permet de partager la passion que vous avez pour votre métier en écrivant des articles sur les domaines qui vous intéressent particulièrement. Ces articles sont également un excellent moyen d’alimenter vos réseaux sociaux professionnels, comme LinkedIn par exemple.

Prospection proactive et Googlisation efficace

1/ Mettre son CV en ligne est indispensable, mais cela ne suffit pas ! Vous devez être proactif. Vous pouvez, par exemple, démarcher directement par téléphone ou encore vous faire connaître en menant une campagne d’e-mailing.

→ Le conseil en + : Pour mettre toutes les chances de votre côté, personnalisez votre discours en fonction de la société que vous contactez.

2/ Afin de se mettre à la place de son futur client et d’identifier clairement ses besoins, il y a une solution toute simple : Googliser l’entreprise ! Cette petite recherche vous permettra de cibler au plus près les attentes de votre client et de déterminer si vous pouvez y répondre.

→ Le conseil en + : Lors de votre première mise en relation, n’hésitez pas à poser des questions à votre interlocuteur afin d’adapter votre offre.

Un réseau solide et non virtuel

Internet facilite grandement la mise en relation et permet de trouver de nouvelles missions. Mais il ne faut pas oublier de développer en parallèle son réseau professionnel à l’extérieur du monde virtuel ! Les événements dédiés, les salons ou encore les conférences offrent la possibilité de faire des rencontres enrichissantes qui peuvent déboucher sur de nouvelles propositions de missions. N’hésitez donc pas à vous manifester lors de ces divers événements, en préparant à l’avance une présentation de vos compétences et de votre savoir-faire. Et n’oubliez pas vos cartes de visite !

→ Le conseil en + : Votre réseau est une arme redoutable dans ce contexte de recherche de missions. Pensez à l’entretenir activement !

Échange et coopération

1/ Si une mission ne vous correspond pas vraiment, mais que vous connaissez un talent susceptible d’être intéressé, devenez son apporteur d’affaires. Il vous sera reconnaissant et pourra, le moment venu, vous proposer une mission à son tour.

→ Le conseil en + : S’entraider entre consultants est un excellent moyen de travailler son réseau et peut avoir des effets très bénéfiques à plus ou moins long terme.

2/ Même si cela vous semble être un gigantesque chantier, répondez aux appels d’offres ! Cet effort s’avérera payant. De même, répondez à un appel d’offres même si votre profil ne correspond pas à 100 %. Cela peut vous permettre de monter en compétences et vous ouvrir de nouvelles perspectives.

→ Le conseil en + : Vous pouvez vous associer à d’autres profils, complémentaires au vôtre. Le travail d’équipe est souvent un excellent moteur pour avancer et se faire connaître.

N’oubliez pas la to do list !

Et pour finir, un dernier conseil pratique : mettez en place un bloc-notes avec les différents process en cours. Vous saurez ainsi où vous en êtes et quelles sont les prochaines actions à mener. Et surtout, vous ne vous emmêlerez pas les pinceaux !

Partager:

Plus d'Actus

Nous envoyer un Message