Chez F2i, ce qui compte le plus c’est la personnalisation de votre projet. Parce qu’on n’a pas tous, les mêmes envies ni les mêmes besoins. Pour Romain, qui a rejoint F2i il y a deux ans, l’enjeu était surtout de pouvoir réaliser ses projets immobiliers rapidement. Et si c’est avant tout la gestion de sa vie privée qui l’a poussé à passer en portage salarial, c’est aujourd’hui grâce à tous les avantages que lui offre ce statut qu’il ne reviendra pas en arrière. Il vous explique pourquoi.

À quel moment avez-vous basculé en portage salarial, et pourquoi ?

C’était il y a deux ans. J’étais chef de projet chez Generali. À l’époque, j’étais en micro-entreprise. J’ai commencé ma mission et facturé mon client. Tout se passait très bien… Sauf qu’en moins de six mois, j’ai atteint le plafond autorisé en numéraire pour une micro-entreprise. Je n’avais alors que deux options :

  • Soit, je passais sur un statut d’entreprise classique avec des frais, notamment comptables, du temps de gestion, et des bilans…
  • Soit, je basculais en portage salarial, sans faux frais ni mauvaises surprises, où tout était géré.

La première solution me posait un réel problème et n’était pas idéale dans ma situation, car j’avais pour projet d’acheter un bien immobilier pour faire de l’investissement locatif en région parisienne, à Issy-les-Moulineaux.

Si je passais sous le statut d’entreprise classique, j’étais obligé de différer mon projet immobilier, car la banque me demandait trois ans de bilan pour m’accorder mon financement !

Je me suis donc penché sur la deuxième solution : le portage salarial. Et c’est là que j’ai rencontré Salim et l’équipe de F2i.

Pourquoi avoir choisi F2i ?

J’ai comparé l’offre de F2i avec deux autres sociétés de portage salarial. Si j’ai choisi F2i c’est avant tout pour son écoute et sa disponibilité par rapport à mon projet de vie. C’est aussi pour la transparence des chiffres lors des simulations avec Salim et son équipe. Et puis, ce qui a été très (très !) important pour moi : avoir tous les avantages d’un CDI, tout en restant indépendant, et en plus sur la même mission.

Lors de mon passage en portage salarial chez F2i, j’ai donc conservé ma mission de chef de projet chez Generali, ce qui a été un confort non négligeable.

Et depuis que je suis passé en portage salarial chez F2I, j’ai désormais un contrat de travail et des bulletins de salaire. Pour boucler le financement de mon projet immobilier, c’est exactement de cette sécurité qu’avait besoin la banque pour m’accorder mon prêt. J’ai donc rapidement pu avancer de ce côté-là.

Autre avantage non négligeable, avec le portage salarial, on cotise au chômage. Par les temps qui courent, on est à l’abri de rien et c’est rassurant. On cotise également à la retraite. Pour le futur, c’est vraiment génial.

Quel est votre bilan après deux ans en portage salarial ?

Je ne regrette vraiment pas mon choix grâce auquel j’ai pu réaliser mon achat immobilier. Mon salaire est optimisé. J’ai un contrat de travail, des bulletins de salaire, un reporting comptable mensuel pour suivre ma trésorerie. Grâce à cela, je sais exactement ce que j’ai d’avance, ce qui me permet de prendre des congés payés sur cette trésorerie. Et je reste libre ! J’ai même pu conserver ma mission. Que demander de plus ?

 

 

Partager:

Plus d'Actus

codeveloppement

Les étapes du flash codev

Certains points de projet se font en 7 min chrono, l’accélération des échanges impose un nouveau rythme de codeveloppement ou codev …

portage foncier

Le recyclage urbain et le portage foncier

Investir dans des fonds dédiés à des opérations de transformation de bureaux en appartements permet de remédier au manque de logements, tout en réduisant de manière drastique l’artificialisation des sols. Une manière également pour les épargnants de donner un peu plus de sens à leurs placements financiers.

Nous envoyer un Message